Protection des salariés : Conséquence du Covid-19 pour les entreprises

impact du confinement sur la fonction RH

La crise sanitaire engendrée par le Covid-19 oblige les entreprises à adopter un plan de protection sanitaire. Il concerne la réorganisation du travail, les mesures de protection ainsi que l'aspect juridique.

Mesures organisationnelles à adopter

La crise du Covid-19 a principalement impacté l’organisation des entreprises. De nouvelles mesures organisationnelles ont donc été décidées et mises en pratique. Elles prônent la distanciation sociale et la limitation des contacts physiques au sein même de l’entreprise.

Normalisation du télétravail

C’est naturellement que le télétravail s’est généralisé dans plusieurs entreprises. Il est devenu une norme pour les organisations qui peuvent se le permettre. L’État recommande en plus la mise en arrêt de travail des salariés dits à risque.

Mise en pratique des règles de distanciation sociale

Ces règles passent par la limitation du nombre de personnes présentes dans les bureaux ou les espaces de travail au même moment. Les entreprises peuvent avoir recours aux pratiques telles que la rotation du personnel, les horaires différés, les bureaux individuels, les échanges par courrier ainsi que la visioconférence. Quant aux personnes extérieures, elles doivent limiter leur visite au sein des locaux des entreprises et respecter le règlement intérieur de ces dernières.

Les mesures sanitaires à mettre en place

Il convient de rappeler que l’employeur est responsable de la santé et de la sécurité de l’employé. De ce fait, il doit prendre des mesures de prévention et veiller à leur respect. Ainsi, il est nécessaire de mettre en place des mesures d’hygiène au sein des entreprises. En plus des règles de distanciation sociale, il faudrait :

  • imposer l’utilisation d’outils individuels (du simple stylo aux transpalettes),
  • distribuer ou encourager l’usage de mouchoirs, de lingettes, de gel hydroalcoolique et de désinfectants,
  • installer des postes de lavage de mains (eau et savon) et recommander leur utilisation,
  • sensibiliser le personnel sur les bonnes règles d’hygiène (éviter de se serrer la main, de se toucher les yeux, le nez et la bouche).

Outre cela, il est très important d’effectuer des nettoyages réguliers du matériel et des bureaux. À ce titre, le personnel d’entretien doit s’équiper de vestes à usage unique et de gants de ménage. Toutes ces indications sont bien évidemment à adapter en fonction de l’environnement d’entreprise ou du secteur d’activité.

Des mesures juridiques à prendre en compte

La crise sanitaire a également influencé la loi sur le travail. Plusieurs décisions ont été prises afin de répondre aux changements survenus dans le secteur de l’emploi. Entre autres :

  • les entreprises peuvent proposer aux employés une diminution du temps de travail en cas d’activité réduite,
  • les employeurs peuvent imposer aux salariés des congés payés de 06 jours jusqu’à la fin d’année,
  • les employeurs peuvent imposer aux salariés des congés repos de 10 jours puisés sur le compte épargne temps.

Quant aux salariés en arrêt de travail pour la garde d’enfants et disposant d’indemnités, ils doivent fournir une attestation délivrée par l’établissement scolaire prouvant l’impossibilité de recevoir leur enfant.